Glasses help people from seeing like this...

but the world's poorest populations simply have no access to glasses that can improve their lives

Le problème le plus fréquent dans le monde

Une mauvaise vue non corrigée est un problème global omniprésent affectant directement la vie de plus de 1 milliard de personnes et beaucoup plus de vies indirectement si on prend compte de l´impact sur les familles et les communautés. Les lunettes dioptriques ne sont pas disponibles pour ces personnes ainsi que l´examen  par un optométriste ou opticien. 80% d´entre eux sont concentrés dans 20 pays seulement, la plus touchée étant, biensûr, la population la plus pauvre.

Une mauvaise vue est une véritable barrière qui empêche les gens d´apprendre, de travailler et de s´intégrer dans l´équipe. Des familles entières se retrouvent dans la pauvreté et les enfants sont ensuite désavantagés et destinés à la faible qualité de vie.

Mais le problème de la mauvaise vue ne se résout pas en lui-même, au contraire, il s´aggrave au fur et à mesure que la population mondiale grandit et vieillit. Une des estimations suggère que le nombre de personnes ayant une mauvaise vue non corrigée va à tripler d´ici 2050, ce qui signifie que le degré de souffrance humaine va tripler au cours des 30 prochaines années.

La cause de la mauvaise vue la plus courante dans le monde est le défaut de réfraction non corrigée. Ce phénomène résulte d´une réfraction incorrecte des rayons lumineux ce qui entraîne une vision floue.  La bonne nouvelle est que le défaut de réfraction peut être relativement facilement résolue - il suffit d´utiliser des lunettes dioptriques. Les lunettes dioptriques donnent immédiatement aux gens une chance de la meilleure vie parce qu´ils ont la possibilité d´étudier, d´être en bonne santé, de socialiser et de devenir autonomes.

Bien que l´impact  sur l´économie locale soit considérable, il est généralement ignoré. On peut résumer que le coût global lié à la perte de vue est de plus de 3000 milliards de dollars par an ce qui inclut environ 200 milliards de dollars d´une perte de productivité. Résoudre ce problème aurait l´impact transformateur sur les économies des communautés pauvres du monde entier.

La bonne nouvelle est que même un petit investissement peut avoir un impact important. On estime qu´un dollar investi  dans les soins de la vue d´un enfant retournera pendant la vie de l´enfant en somme au-delà de 150 $. Une autre étude suggère que 1 $ investi dans des lunettes dioptriques a un impact économique immédiat de près de 25 $. Un tel retour sur investissement est le rêve de tout investisseur - cela vaut la peine d´investir dans des lunettes!

Beaucoup de personnes ont essayé de résoudre ce problème

C´est un problème difficile à résoudre. Beaucoup de personnes ont essayé de résoudre ce problème et ils ont beaucoup de respect, mais personne  n´a jamais réussi. Les solutions existantes sont trop complexes ou trop coûteuses à être prises au niveau mondial.  Et aucune solution n´est durable. Jusqu´ici.

Lentilles trop sophistiquées
La complexité des lentilles augmente les coûts et réduit la fiabilité (p.ex. les lentilles à ajustement automatique).

Solution des montures de lunettes
La manipulation des montures de lunettes est coûteuse (p.ex. l´utilisation des machines coûteuses sur le terrain).

Participation nécessaire de l´optométriste
Il n´y a aucune possibilité d´auto-test de l´oeil, des optométristes sont nécessaires, mais il y en a peu.

Logistique complexe
La logistique complexe augmente considérablement les coûts (p.ex. pour des lunettes recyclées).

Look à la mode
Nous voulons tous bien paraître, quelque soit notre revenu.